Obtention des visas J-1 et J-2 : notre parcours

04 Fév. 2015

Depuis un certain temps déjà, l'envie de partir à l'étranger se faisait de plus en plus ressentir. Jeunes et fous, et libres comme l'air, cette envie a grandi et s'est faite de plus en plus concrète. Elle était motivée essentiellement par 2 idées :

1) DECOUVRIR UN NOUVEAU PAYS

Nous étions curieux de voir comment ça se passait ailleurs. En partant à la découverte de contrées lointaines, et en allant à la rencontre de nouvelles personnes, nous réalisions ce souhait.

2) NOUS FAMILIARISER AVEC LA LANGUE DE SHAKESPEARE

L'anglais est une langue universelle. Aujourd'hui, et pour de multiples raisons, il est confortable d'être un minimum à l'aise avec cette langue. Ne serait-ce que pour communiquer plus facilement avec les gens quand on voyage ou quand on sympathise avec des étrangers.

Après 1 an de recherches sur les différentes manières de partir, et les différents pays qui nous intéressaient, nous avons fini par jeter notre dévolu sur l'Australie. Nous avions pour projet de partir avec le très célèbre Working Holiday Visa (WHV). Mais peu de temps avant d'acheter les billets d'avions, une opportunité de Volontariat International en Entreprise aux Etats-Unis s'est présentée à Jean-Baptiste. Nous avons donc saisi cette incroyable chance sans penser à toutes les démarches qui allaient s'en suivre. Cet article est avant tout destiné à apporter quelques conseils à celles et ceux (jeunes diplômé(e)s de moins de 28 ans) qui voudraient partir en V.I.E. aux USA.

Ubifrance - BusinessFrance : lien entre l'entreprise et le sponsor américain

Pourquoi ces 2 noms ? Parce que récemment, Ubifrance a fusionné avec l'AFII et l'Etat français a créé BusinessFrance. Tu te coucheras moins bête ce soir ;)

Lorsque tu trouves ton V.I.E. (opportunités à cette adresse www.civiweb.com), il faut savoir que tu n'es pas employé par la société pour laquelle tu vas travailler à l'étranger mais par UbiFrance. Ubifrance est une organisation de l'Etat français financée en partie par les entreprises qui emploient des "volontaires". Cela signifie donc que ton salaire et ton assurance santé sont gérés par la France, et non par le pays d'accueil (super avantage, surtout quand tu pars aux USA !). Son rôle est aussi de servir d'intermédiaire administratif avec ton sponsor américain (nous en parlons juste après).

Sponsor américain et obtention du DS-2019

Pour partir en V.I.E. aux USA, il faut obtenir l'autorisation d'un sponsor américain en charge de te fournir le DS-2019. Ce sponsor certifie que tu peux entrer en toute légalité sur le territoire américain. Pour nous, ce sera la FACC de New York (French-American Chamber of Commerce). Il est là pour vérifier que tout est en ordre en termes :
- de documents officiels : passeport, attestation d'emploi, diplômes, certificat de mariage etc. Fais chauffer le scanner ;)
- de missions données par ton entreprise. La FACC te demandera un autre formulaire : le DS-7002, que tu rempliras conjointement avec ton entreprise d'accueil. Cet autre formulaire sert à préciser le cadre de ton "Trainee". Il te sera corrigé si besoin afin d'obtenir plus facilement l'autorisation du visa.

Une fois le dossier rempli, le sponsor te contacte pour réaliser un entretien sur Skype. Il dure entre 20 et 30 minutes, et leur permet de vérifier que tu maîtrises un minimum l'anglais. Il s'assure également que tu as bien compris le process pour entrer aux US. Si tu as des questions, c'est le moment ! Une fois sur le territoire, c'est cette organisation qui est responsable de ton statut de J-1 (et du J-2 aussi).

Une fois les DS-2019 reçus par courrier (il en faut un pour chaque candidat demandant un visa, et pour le J-1 et pour le J-2), tous les feux sont au vert pour commencer les démarches pour les visas.

[Petite aparté. pour les futurs J-1 qui souhaiteraient partir en couple. Un J-2 ne sera accordé au conjoint que si celui-ci est marié avec le J-1. Et le Pacs, ça fonctionne ? Non, le Pacs n'est pas reconnu par l'administration américaine.]

VISAS J-1 et J-2, un tour à Paris !

Pour obtenir ton ou vos visa(s) selon si l'aventure se fait ou non à deux, il vous faut :
- remplir le formulaire DS-160 en ligne ;
- payer les frais de SEVIS et de MRV(visa).
Après cela, vous pouvez demander votre rendez-vous à l'ambassade de Paris. Si, par mégarde, comme nous, tu te trompes dans le remplissage du formulaire, tu peux refaire la démarche. Tu obtiens alors un nouveau numéro que tu présentes à l'ambassade (apporte quand même l'ancien en cas de souci d'enregistrement, mais pour nous pas de problèmes). Dans le cas où vous êtes pressés par le temps (notre cas !), vous pouvez faire une demande accélérée. Vous recevez alors très rapidement une nouvelle date que vous ne pouvez qu'accepter (la démarche n'est valable qu'une seule fois). Une fois que tout est réglé, direction Paris pour l'obtention du tant attendu visa ! Ce rendez-vous consiste en un petit entretien de quelques minutes et des empreintes. Si tout se passe bien (y a pas de raisons !), vous recevez sous 3 jours ouvrés votre passeport avec le visa. Pour info, plus besoin d'apporter sa propre enveloppe pour le renvoi du passeport ! L'ambassade prend en charge ces frais.

Et voilou, il ne reste plus qu'à payer les billets d'avion, faire les valises et dire au-revoir à tout le monde ! L'amérique nous voilà !!!!!!

Suite de nos aventures administratives US dans un prochain épisode.

  • “The Oh la la blog” est une production kiwimarin.com
  • Textes & photos par Sophie & Jean-Baptiste