The Northeast, instantanés et fin de l'aventure...

19 Août 2016

Après l'Ouest, nous voilà à l'Est pour le dernier road trip de notre long séjour aux Etats-Unis. Entre voyages et travail, nous avons vécu tout au long de cette année et demie une expérience incroyable que nous ne sommes pas prêts d'oublier ;) Mais avant de vous faire nos adieux, nous vous offrons un dernier chapitre de nos aventures américaines, cette fois-ci sous forme d'instantanés. Un article plus court, beaucoup moins exhaustif mais avec plus de "feedbacks" et d'anecdotes.

Pour commencer, la voici la voilà, la Google Map qui organise ton voyage et permet, en un clin d'oeil, de bien visualiser ton parcours :

De la route, nous en avons sillonnée beaucoup. Après avoir déjà expérimenté une traversée aller/retour des Etats-Unis d'Est en Ouest, l'idée de rouler à nouveau de longues distances ne nous a pas vraiment effrayés ! Les plus observateurs d'entre vous, auront également remarqué que ce tracé est loin d'être optimisé. C'est même parfois du grand n'importe quoi. Pourquoi ne pas s'être sagement limité à une visite de la côte et de ses environs ?

Plusieurs raisons à cela :
1) nous ne sommes pas des modèles de sagesse (malgré les apparences) ;
2) une préparation à la dernière minute en mettant parfois la Raison au placard (last road trip in the USA...). Pourtant situés à plusieurs heures de la côte, nous voulions absolument voir Chicago, et par la même occasion, faire un petit coucou à des amis qui habitent dans le Wisconsin tout près du Lac Michigan ;
3) après enquête auprès d'amis américains et étrangers, nous nous voyons aussi "contraints" d'ajouter à notre carnet de route Les Chutes du Niagara ;
4) un concert de Coldplay, programmé pour le samedi soir 6 Août à Philadelphie, finit également de moduler notre parcours.
 

En détails...

Parce que voyageurs dans l'âme, la fin de notre Visa ne pouvait se terminer qu'avec une nouvelle exploration de ce qui fut notre pays d'accueil au cours de ces 18 derniers mois. Ajoutés à nos précédents roads trips, les 4 550 nouveaux miles parcourus lors de cet ultime voyage, nous ont ainsi permis de cumuler un total de 30 états visités ou simplement traversés. Tente à AcadiaAutant vous dire que nous bénissons le "unlimited miles" figurant sur la plupart des contrats de location de voiture aux Etats-Unis.

Point de départ et d'arrivée pour ce dernier périple : Augusta (Georgia), une boucle de 19 jours à travers les paysages du Nord-Est américain mais pas seulement... Ce nouveau road trip nous a aussi souvent plongés au coeur de l'Histoire : sur les traces des premiers immigrants à Plymouth ou à Cape Cod, au milieu d'un champs de bataille opposant l'Union et les Confédérés à Chattanooga, ou autour d'une table avec Samuel Adams, George Washington ou Benjamin Franklin, les signataires de le Déclaration d'Indépendance (Independence Hall à Philadelphie).

 

Les principales étapes de notre parcours :

  • un saut à Chattanooga, important lieu de batailles lors de la guerre de Sécession ;
  • Mammoth Cave dans le Kentucky, c'est aujourd'hui 652 km de galeries explorées et répertoriées ;
  • Chicago, célèbre entre autres pour sa pizza à pâte épaisse ("Stuffed pizza"), elle est aussi lieu de résidence des Obamas ;
  • Sheboygan, petite ville du Wisconsin située au bord du Lac Michigan ;
  • Niagara Falls, un immanquable américano-canadien, les chutes s'étendant d'un coté et de l'autre de la frontière ;
  • Philadelphie ou Philly pour les plus américains d'entre vous, berceau de l'Indépendance des Etats-Unis ;
  • Acadia National Park (à l'extrême Nord de la côte Est), un bijou de nature formé de lacs, de forêts et de côtes granitiques ;
  • Portland et Kennebunkport, villes charmantes de bord de mer avec une mention spéciale pour le petit port brumeux et pittoresque de Kennebunkport ;
  • Boston, on la décrit souvent comme la ville la plus européenne des Etats-Unis ;
  • Plymouth, Terra Nova pour les Pilgrims (premiers colons britanniques), c'est aussi pour nous l'occasion d'une excursion en mer pour aller à la rencontre des baleines ;
  • Cape Cod et ses 560 miles de côte sauvage ;
  • Washington D.C., siège des grandes institutions américaines, la capitale sonne pour nous la fin du Voyage...

Euh... Et New York dans tout ça ?!? Question légitime j'ai envie de dire ! Visiter la côte Est sans passer par New York, c'est un peu manger des frites sans ketchup (c'est la partie américanisée de mon cerveau qui parle là...). En fait, voyageurs gourmands, nous y avons séjourné 9 jours en Juin 2015. Et l'article est ici.
D'un point de vue plus global, sans se limiter à la partie Nord-Est de la côte, nous vous conseillons également un détour par Charleston ou Savannah, quelques randos dans les Appalaches pour aller voir les ours et/ou profiter des couleurs d'Automne si vous vous y rendez à cette période, ou encore profiter du bon air marin sur Hunting ou Cumberland Island. Retrouvez tous nos articles dans la rubrique Voyages et découvertes de ce blog.
 

Instantanés [...]

Lundi 1er Août, Chicago IL, 19h00

Après avoir passé notre journée dans le quartier de Hyde Park, nous voilà maintenant dans le centre-ville de Chicago. Sur les conseils de Lindsay (une amie originaire du Wisconsin), nous filons chez Giordano's pour goûter la fameuse "Deep-dish pizza". Une pizza dont le fond de pâte est recouvert d'une couche épaisse de mozarella et de sauce tomate. C'est très bon quoiqu'un brin bourratif ;) Nous nous rendons à Millenium Park pour la déguster face à la Cloud Gate (porte des nuages) aussi surnommée The Bean. L'endroit est super agréable. Il fait bon, les gens sont venus profiter du concert gratuit donné sur la scène du Pritzker Pavilion.

Mercredi 3 Août, Sheboygan WI, 16h30

SheboyganChez Lindsay et Jorge ("You guys are amazing!"). Lindsay a pris une journée de repos. Depuis le matin, elle nous fait découvrir les alentours de Sheboygan : le petit marché de fruits et légumes du centre-ville, Two Rivers et la légende du Christmas Tree Ship, la "plus belle" plage de la région etc. En ce milieu d'après-midi, nous nous promenons sur une jetée, le lac Michigan s'étendant à perte de vue devant nos yeux ébahis. Son immensité nous dupe totalement. Plutôt qu'au bord d'un lac, nous nous croyons près de l'océan.
Tout y est : les plages de sable, les bateaux, les petits phares, les bouées, le bleu de l'eau et même les vagues. Le lac est tellement grand, qu'il subit même l'influence de la Lune à l'origine de légères marées. Ne manque plus que l'air marin iodé...

Jeudi 4 Août, on the road..., 20h00

Après 540 miles, nous stoppons à Erié (Pennsylvania) près du grand lac du même nom. Aujourd'hui, nous avons traversé 4 états en plus du 5ème dans lequel nous nous arrêtons pour la nuit. Dans l'ordre, ça donne : Wisconsin, Illinois, Indiana, Ohio et enfin Pennsylvania. Demain, il nous restera encore 2h30 pour atteindre notre prochaine étape : les Chutes du Niagara. Nous tombons de sommeil, il est temps d'éteindre les lumières.

Vendredi 5 Août, Niagara Falls NY, 15h30

1 heure sous un soleil de plomb, et voilà notre attente presque récompensée. Equipés de sandalettes et d'un imperméable en plastique jaune (fashionistas s'abstenir), nous nous apprêtons à vivre une expérience des plus rafraîchissante : une balade au pied de la plus petite des 3 chutes qui composent les Chutes du Niagara : Bridal Veil Falls. La promenade est une succession d'escaliers et de plateformes installés au plus près de la chute d'eau. Faire cette activité par temps caniculaire est une bénédiction. Nous nous attardons un moment à l'endroit où l'eau est à son plus grand débit. On est comme des gamins :)

Samedi 6 Août, Philadelphie PA

14h30
En route vers Philly.... Un monde à part. Sur une petite route de campagne, non loin de Lancaster, nous croisons une petite Amish âgée d'une douzaine d'années pieds nus sur une trottinette. Un peu plus tard, nous croiserons une carriole tirée par des chevaux. Nous ne prenons pas de photos.

17h00
Après un passage éclair à notre hôtel, nous rejoignons Paula et Oswaldo deux amis venus d'Augusta. Ce soir nous avons tous rendez-vous avec Coldplay ! Nous les retrouvons dans le centre ville de Philadelphie, dans la cour intérieure de la mairie. Ils sont assis à l'ombre des bâtiments, à côté de la sculpture d'un petit âne nommé "Georgia" (une vraie coïncidence !). Disséminés un peu partout dans la ville, ces petits "bons" ânes, chacun à l'effigie d'un état, sont l'expression de la force Démocrate à travers tout le pays (l'âne étant le symbole du parti). Inutile de vous faire un dessin quant au(à la) candidat(e) soutenu(e) par la ville pour les prochaines élections présidentielles. Hormis la circulation importante et la température caniculaire de cette fin de journée, nous apprécions le moment. La résonnance du lieu où nous nous trouvons donne une acoustique parfaite au violoniste situé dans la diagonale opposée. Un couple de jeunes mariés vient jusqu'au centre de la cour pour se faire photographier. Ils entament quelques pas de danse... Ils sont très beaux.

21h00 - Lincoln Financial Field.
Le concert de Coldplay débute. C'est parti pour 2h30 au "Paradise" ;)

Dimanche 7 Août, Philadelphie PA, 15h00

Au coeur de l'Histoire. Inscrit au patrimoine de l'UNESCO, Independence Hall est une place historique importante pour les Etats-Unis. En effet, c'est là même que fût signé la Déclaration de l'Indépendance, et là encore qu'on y élabora la Constitution. Et oui, rien que ça les amis ! Non pas qu'on soit des dingues d'Histoire, mais d'être à l'endroit même où les Pères fondateurs se sont retrouvés pour acter l'indépendance de leur pays, on a trouvé ça plutôt cool :) Fans de Coldplay et des Pères fondateurs.

Mardi 9 Août, Acadia National Park ME, 17h00

Acadia Lac Jordan PondAu pays des Bubbles ! Après avoir passé une bonne partie de la journée à nous promener le long de la côte granitique, nous reprenons le shuttle du parc pour aller jusqu'au lac Jordan Pond. Interdit de se baigner dans cet immense bassin naturel, c'est une réserve d'eau potable. Pas de trempette pour ce soir, mais une balade dans un cadre magnifique. En effet, le lac est bordé d'une végétation luxuriante se reflétant à la perfection dans le miroir formé par l'eau. C'est un peu par hasard que nous prenons un trail au nom plus ou moins évocateur de "Bubble Rock". Tout de suite, nous faisons le lien avec les 2 montagnes arrondies en arrière plan du lac : les North and South Bubble Mountains. En fait, pas vraiment, nous allons bien grimper jusqu'en haut de la South Bubble Mountain mais pas que... les marques bleues du trail continuent encore un peu pour atteindre ce que l'on reconnaît tout de suite comme étant le "Bubble Rock", un énorme caillou rond en bord de falaise qui donne l'illusion d'être prêt à tomber. Au-delà de la particularité de sa position géographique, ce "petit" caillou tient aussi sa notoriété de son histoire car contrairement à ce que l'on pourrait croire South Bubble Mountain n'est pas sa maman biologique. "Bubble Rock" prend ses origines dans une autre montagne d'Acadia. Qui l'aurait donc amené ici ? Seul un être assez grand et fort aurait été capable d'une telle prouesse ! Un géant vous dîtes ?!? Et bien, au risque de vous décevoir, la raison est un peu plus rationnelle. A une époque un peu plus froide que la nôtre, Acadia était en partie recouvert de glaciers. Au fil des mouvements et des progressions de l'un de ses glaciers, le rocher a tout simplement fini par être acheminé jusqu'à la place qu'on lui connaît maintenant. Histoire incroyable, n'est-ce pas ?!? Et ce n'est pas tout, l'endroit donne aussi un panorama absolument subjuguant sur le parc d'Acadia. C'est sans aucun doute notre 5 étoiles du parc.

Mercredi 10 Août, on the road..., en fin d'après-midi

Après être passé anecdotiquement dans l'Augusta du Maine, nous stoppons en fin d'après-midi à Kennebunkport, un charmant petit village de pêcheur. On prend le temps de flâner dans les rues et d'acheter quelques souvenirs "made in Maine". Avant de reprendre la route pour Boston, nous en profitons pour dîner sur le pouce au Aunt Marie's, une petite cabane/restau qui vend des sandwichs au Homard (Lobster Roll). Sur leur pancarte des menus est écrit : "The BEST Lobster Roll in Kennebunkport!". N'étant pas des experts en la matière, on ne peut pas confirmer mais seulement vous dire qu'il était très bon ! Nous quittons le village à la nuit tombante. Une épaisse couche de brume recouvre la côte.

Jeudi 11 Août, Boston MA, 20h00

Au bord de la mer. Il est temps de se poser. Nos pieds nous font un mal de chien. Tout au long de la journée, nous nous sommes promenés à travers la ville en suivant The Freedom Trail, un parcours facile à suivre puisqu'il suffit de longer les 2 lignes de briques rouges construites dans la chaussée. Cette promenade au coeur des premiers émois de la Révolution est une bonne façon de découvrir la ville et de partir à la rencontre des personnages importants de son Histoire. C'est notre tête bien remplie et nos corps fatigués (il a encore fait très chaud aujourd'hui), que nous profitons agréablement de la brise marine qui règne au bord du quai. Nous ne sommes pas les seuls à venir passer la soirée ici ; beaucoup de touristes mais aussi très probablement des Bostoniens venus se détendre après une longue journée de travail.

Vendredi 12 Août, Boston & Plymouth MA

8h30
Un matin, une skyline. Notre Airbnb se trouve dans East Boston à deux pas des quais. Petit déjeuner devant un panorama de Boston à couper le souffle.

16h00
En pleine mer au large de Plymouth. Une maman baleine et son petit nous offrent un incroyable ballet.

19h00
Retour à Plymouth, pays des premiers colons : les Pilgrims. Une pierre, 1620. Un bateau, le Mayflower. La côte Est comme un livre d'Histoire à ciel ouvert.

Samedi 13 Août, Cape Cod MA

13h00
Rencontre avec les phoques. Ce matin, on s'est inscrit au Ranger-guided program "Walk: Seal Scout". Le programme dure entre une à deux heures et consiste en une promenade dans les dunes de sable jusqu'à la plage de "Head of the Meadow" où, lorsque la mer est basse, les phoques viennent se dorer la pilule. Super, on a trop hâte ! Il est maintenant 13h00 passé de 5 min. Aurait-on mal compris le lieu de rendez-vous ? Nous sillonnons les environs à la recherche d'une voiture de Rangers. Rien. 13h10. Toujours rien. 13h15. On déclare forfait. Il est clair que nous avons loupé le coche. Tant pis, grâce à notre passage au Visitor Center le matin même, nous savons où trouver nos copains les mammifères marins. Direction Head of the Meadow Beach.

14h00
Heureusement, l'accès à la plage de Head of the Meadow est plutôt facile à trouver. Après quelques mètres à pieds vers le Nord de la plage, nous commençons à apercevoir de nombreuses masses noires agglutinées sur un même banc de sable. En nous approchant davantage, nous constatons très clairement qu'il s'agit de phoques. La marée est montante. Si nous voulons les voir d'un plus près, il faut nous dépêcher car dans quelques minutes ils auront tous déguerpis dans l'eau. Un petit bras de mer traversé, et nous voilà avec les phoques. Bien entendu, nous restons assez loin pour les observer sans les embêter. Ils sont au moins une centaine regroupés ainsi sur le sable. Nous devons être vigilant car l'eau est de plus en plus haute. D'ailleurs, peu de temps après notre arrivée tous les phoques se lancent dans une course effrenée vers la mer. Il est temps pour nous de rejoindre la plage si nous ne voulons pas être trempés jusqu'à la taille.

Lundi 15 Août, Washington D.C., 11h30

Botanic GardenPromenade au Jardin Botanique. Et pourquoi pas ? Quel meilleur choix de visite qu'une balade au milieu de la nature en plein coeur d'une grande ville, qui plus est la capitale américaine. A 11h30, nous sommes déjà découragés par la grandeur du National Mall et fatigués des fouilles aux entrées des monuments qui abritent les grandes instances américaines. D'ailleurs, ça m'a valu d'abandonner mon fidèle Opinel. Snif. Bien sûr nous ferons en large, en long et en travers, l'historique National Mall, ce grand parc abritant la plupart des musées et des monuments de Washington. Mais en attendant d'user nos neurones à comprendre la signification obscure de certaines oeuvres contemporaines du Hirshhorn Museum ou de gravir les marches du Lincoln Memorial, nous nous accordons une pause nature au Botanic Garden. Jardin d'une beauté exceptionnelle, il renferme des milliers d'espèces conservées chacune dans l'environnement qui leur sied le mieux (tropical, tempéré, méditerranéen etc.). Ce paradis vert étonne par la foisonnance et la qualité des plantes et des arbres qu'il abrite. Véritable bouffée d'air frais, cette promenade nous a définitivement conquis. Nous et la nature, une grande histoire d'amour ;)

Mercredi 17 Août, Augusta GA, dans la soirée

Fin du voyage. Retour au pays. A 18h00 nous sommes de retour à la maison, ou pas tout à fait. A la dernière minute, nous réussissons à vendre un peu de matériel de camping. Faute de place dans nos valises, nous devons laisser notre tente et plein d'autres petites choses à Augusta. C'est dans ces moments là que le concept boudhiste de l'impermanence prend tout son sens. Une dernière soirée avec les amis. Demain grand départ vers la France. Une aventure se termine, une autre commence.
 

Fin du voyage

L'aventure fut belle car l'expérience fut riche.

De cette aventure, nous retenons toutes les supers personnes rencontrées : les amis de l'ESL et les profs, les amis des amis, les amis français, les collègues de travail qui ont toujours eu beaucoup de patience avec notre anglais souvent maladroit, et toutes les personnes croisées dans la rue, au supermarché ou sur la route qui ont fait preuve de gentillesse à notre égard dans un pays dont on ne maîtrisait pas toujours tous les codes.

nous à New YorkBien sûr, il y a eu les voyages : la Floride, les Appalaches, New York, l'Ouest Américain puis l'Est. Des paysages incroyables que nous ne sommes pas prêts d'oublier ! Nous sommes tombés amoureux des National Parks (presque tous sans exception). Notre connaissance de l'Histoire des Etats-Unis est passée en 18 mois de néant à un sujet de discussion maîtrisé pour pouvoir se la péter un peu en société. Nous n'avons plus vraiment peur des alligators, et nous savons que les opossums ont un je-ne-sais-quoi de ridicule quand ils se déplacent. A défaut de prendre l'avion, après avoir traversé par 2 fois les Etats-Unis dans sa largeur, rouler pendant des heures est une solution parfaitement envisageable pour nous. Les Chutes du Niagara sont aussi impressionnantes qu'on le dit, et Death Valley porte bien son nom. Et la liste pourrait être encore plus longue car voyager c'est faire sans cesse de nouvelles découvertes !

Les Etats-Unis, pays d'accueil idéal ? Oui et non. A notre arrivée sur le sol américain, beaucoup de choses nous ont interpellés dans le sens négatif : l'environnement, la malbouffe, le droit des salariés, la santé etc. Aujourd'hui, nous voyons tout ça avec un peu plus de recul même si certaines choses restent pour nous encore inacceptables. Loin de moi l'idée que la France est parfaite. Et je suis convaincue que les 2 pays ressortiraient grandis s'ils prenaient exemple l'un sur l'autre pour certains sujets.

Quoiqu'il en soit, quitter un pays après y avoir séjourné plus de 18 mois ne peut pas se faire sans un petit pincement au coeur. Et c'est pour ça que les Etats-Unis auront toujours une place bien particulière dans notre coeur.

A nos lecteurs. N'hésitez pas à abuser de ce blog s'il vous prend l'idée d'organiser un voyage dans le pays de l'Oncle Sam.

On vous dit à la prochaine, d'ici là portez vous bien !

:)

Sophie et Jean-Baptiste.

Chattanooga TN, Lookout Mountains
Mammoth Cave KY
Chicago IL
Sheboygan WI, Two Rivers (french side)
Niagara Falls NY
Philadelphia PA
Portland ME, pays du Lobster
Acadia National Park ME, Bubbles
Acadia National Park ME, coucher de soleil
Port de Boston MA
Plymouth MA, balade avec les baleines
Provincetown MA, promenade sur le "Dike"
Washington D.C., devant la Maison Blanche
Washington D.C., quartier de Georgetown
  • “The Oh la la blog” est une production kiwimarin.com
  • Textes & photos par Sophie & Jean-Baptiste