Amazing New York

06 Juil. 2015

New York. Sa simple énonciation fait déjà rêver ! Paris a le même effet avec les américains. On est fan avant même d'y avoir mis un pied. De New York, on a tous déjà entendu parler du World Trade Center, de certains quartiers comme Harlem ou Le Bronx, de Times Square, de Central Park ou encore des fameux shows donnés à Broadway. Cité cosmopolite et d'une très très grande richesse culturelle, 9 jours ne seront pas de trop pour profiter un maximum de cette ville incroyable.
 

Samedi 27 Juin. Départ d'Atlanta à 6h45. Nous avons approximativement 1h45 de vol. Ça nous laisse juste le temps de relire toutes nos petites notes soigneusement préparées au cours de ces dernières semaines. A 8h50, nous faisons nos premiers pas sur le sol New Yorkais ! :)
Une fois muni de notre MetroCard ($32 - unlimited pendant 7 jours), nous prenons bus et métro pour rejoindre notre appartement. La question du logement est assez délicate quand on souhaite séjourner à New York. En surfant sur Internet, on se rend très vite compte des endroits et des solutions les plus abordables pour se loger. Le Bronx, Le Queens et Brooklyn sont les quartiers les plus accessibles pour les petits budgets. Après maintes recherches et comparaisons, nous trouvons une chambre à louer dans le Bronx sur le site airbnb. Le prix et les commentaires positifs nous ont convaincus. Deux semaines avant de partir à New York, Jean-Baptiste parle de notre trouvaille à une de ses collègues qui a vécu quelques temps là-bas. A priori, l'appartement serait dans un coin chaud totalement insécure... Oups ! N'ayant plus de marge de manoeuvre, nous décidons de faire confiance à nos hôtes. Ils nous assurent que le quartier a bien changé ! Cool, de toute façon on ne peut plus faire machine arrière !

L'appartement se situe non loin du Yankee Stadium. Il se trouve dans un vieil immeuble en brique (avec une sortie de secours par la fenêtre de la cuisine). C'est Vas, le propriétaire des lieux, qui nous accueille. La chambre (spacieuse et propre) est telle que décrite dans l'annonce, donc pas de surprise. Nous partagerons l'appartement avec Sab (sa compagne ?) et 2 autres touristes (des allemands puis des brésiliennes). Et pour détruire le mythe, à aucun moment au cours de notre séjour, nous nous sommes sentis en insécurité. A noter tout de même que nous résidions dans une grande Avenue du Bronx, et que nous étions seulement à 2 blocks de la bouche de métro.

La valise déposée, nous sommes impatients de faire nos premières découvertes de la ville. Du bus, nous avons déjà entre-aperçu les grands immeubles de Manhattan. Après un petit moment d'apprentissage pour comprendre le métro New Yorkais (nous tombons pendant une période de travaux et de jours fériés), nous filons directement vers Central Park où nous achetons un Hot-Dog à un marchand ambulant. Ça y est nous réalisons vraiment que nous y sommes. C'est parti pour 9 jours au coeur d'une des plus belles villes au monde.
 

Le CityPASS, bonne ou mauvaise idée ?

D'abord, c'est quoi le CityPASS ? C'est un petit carnet de billets qui permet l'accès à 5 ou 6 des attractions les plus touristiques d'une ville. La formule existe pour plusieurs grandes villes touristiques des Etats-Unis. Pour New York, l'achat du CityPass permet une économie non négligeable d'environ 40% par rapport à un achat direct des billets au guichet. Il est valable 9 jours à compter de la date de la première utilisation. Autre point vanté sur le site web de la formule, le CityPASS permet d'éviter les files d'attente au guichet.

Le CityPASS de New York comprend l'accès à 6 visites dont 3 sont à choisir parmi 2 possibilités :

  • Empire State Building
  • American Museum of Natural History
  • The Metropolitan Museum of Art (The Met)
  • Top of the Rock Observation Deck OR Guggenheim Museum
  • Statue of Liberty & Ellis Island OR Circle Line Sightseeing Cruises
  • 9/11 Memorial & Museum OR Intrepid Sea, Air & Space Museum

Retour d'expérience. Nous achetons notre cityPASS au Visitor Center situé dans le magasin Macy's (possibilité aussi de l'acheter au guichet de l'une des 9 attractions proposées). Nous utilisons notre premier billet pour le Museum of Natural History. Et là, première surprise, le CityPASS à une telle popularité que la file d'attente réservée aux personnes munies d'un CityPASS équivaut à celle des gens qui font la queue pour un achat direct de leurs billets au guichet. Certes, notre file va un peu plus vite mais nous allons remarquer au cours de nos autres visites que la rapidité à passer les guichets dépend essentiellement de l'heure à laquelle on se présente (rush hours touristiques entre 10h00 et 15h00). Si on peut éviter les jours fériés, c'est mieux aussi !
New York n'est pas une ville faite que d'attractions touristiques, il y a aussi beaucoup de quartiers, parcs et autres supers endroits agréables à explorer. De ce fait, partez du principe de ne faire qu'une seule attraction par jour ! Les musées étant gigantesques vous n'en ferez seulement qu'une petite partie. Il nous a fallu presque 5h00 pour faire à peine 1/4 du Met.

En résumé, le CityPASS :
- c'est idéal pour une première visite à New York (les attractions incontournables de la ville s'y trouvent)
- permet une réduction conséquente (si on a pour objectif de faire toutes les attractions du carnet)
- n'évite pas forcément les longues files d'attente
- c'est bien pour un séjour d'au minimum 5 jours (rappelez-vous, les musées à New York sont immenses)
- avec des enfants ? bien sûr ! mais un conseil, faites des priorités dans vos visites de musée (une gallerie ou une thématique plus qu'une autre)
 

Les musées New Yorkais, profusion et grandeur

Que l'on soit amateur d'art ou pas, que l'on soit féru de culture générale ou pas, que l'Histoire nous passionne ou pas, certains musées de New York restent des passages obligés. Immenses et souvent très bien faits, nous en avons toujours pris plein les mirettes. Nous avons eu beaucoup de plaisir à les parcourir souvent en long, en large et en travers, et parfois même au risque de s'y perdre :) Certains musées proposaient même des visites guidées gratuites (en anglais). Des guides audio multi-langues sont également mis à diposition des visiteurs moyennant un petit supplément (autour de $7). A noter que l'entrée du MoMA (Museum Of Modern Art) est gratuite le Vendredi soir à partir de 16h00 jusqu'à 20h00. Payée par le magasin UNIQLO situé juste à côté, il faut s'attendre à une longue file d'attente avant de pouvoir y entrer (c'est l'option que l'on a choisi).
 

Un spectacle à Broadway

Mercredi - 11h00 - Times Square, dans une file d'attente devant TKTS. Ce n'est pas un secret, tout le monde vous dira que pour avoir les meilleurs prix pour un spectacle à Broadway, il faut acheter ses billets le jour même de la représentation dans un guichet TKTS (à Times Square ou Seaport) afin de pouvoir prétendre à des réductions allant de 20 à 50 %. Attention, premiers arrivés, premiers servis ! Quand nous sommes arrivés, il y avait déjà beaucoup de monde ! Un tableau affiche l'ensemble des spectacles encore en lice avec le pourcentage de la réduction (sans les prix). Nous réduisons notre sélection aux comédies musicales. Après avoir lu l'ensemble des synopsis (Internet est mon ami), nous nous mettons d'accord pour aller voir Mathilda. Prévoyant, nous en choisissons deux autres au cas où il n'y aurait plus de places disponibles : Chicago (un classique de Broadway) et Finding Neverland. Finalement, ce sera Chicago pour la représentation de l'après-midi. L'intrigue en quelques mots : Roxie a tué son amant et se retrouve en prison où elle fait la rencontre de Velma accusée d'avoir assassiné son mari et sa soeur. Pendant 2h30, nous sommes plongées dans un univers à la fois sexy, sombre, jazzy (beaucoup de cuivres) et souvent très drôle. Nous sommes impressionnés par la performance des artistes sur scène et notamment des 2 actrices principales : Brandy Norwood (Roxie) et Amra-Faye Wright (Velma). Donc si vous passez par New York, même pour un court séjour, un spectacle à Broadway s'impose !
 

Au vert à New York : Central Park, High Line et autres petits coins de paradis

New York sans Central Park, ce n'est pas New York. Il participe sans nul doute au charme de la ville. C'est un parc hors-norme de 341 hectares entièrement façonné par l'Homme. Il compte de multiples jardins (dont un à la française), des réservoirs d'eau dont l'immense Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir, un zoo qui plaira aux enfants, de multiples parcours pour les piétons, vélos et joggers etc. Le Metropolitan Museum of Art y a également ses quartiers.

Pour y avoir passé un super Dimanche après-midi, nous retiendrons de Central Park :

  • son énergie : les musiciens qui jalonnent ses parcours, les pique-niques en famille ou entres amis, les activités sportives (base-ball, vélo, footing etc.), les calèches, les concerts (on est tombé sur un spectacle donné sur la Summerstage) etc.
  • sa beauté : c'est un parc extrêmement bien entretenu (comme beaucoup de parcs de New York d'ailleurs) ! On a aimé passer du temps au Conservatory Water pour regarder les enfants, et parfois même les plus grands, s'essayer à la navigation de petits voiliers téléguidés. Le cadre était sublime.
  • sa diversité : on sera surpris d'apprendre, par exemple, que Central Park abrite l'un des derniers futaies d'ormes américains (source : Guides Bleus) ! Il n'est pas rare également d'y voir des oiseaux migrateurs. Je suis prête à parier qu'une personne, s'y promenant tous les jours, arrive à y découvrir à chaque fois de nouvelles choses.

La High Line est également une promenade à ne pas rater. C'est une ancienne voie ferrée aérienne qui a fait l'objet d'une rénovation dans les années 2000 pour en faire un espace végétal accessible au public. Tous les Mardis soir, "Les amis de la High Line", ceux sans qui ce projet magnifique n'aurait jamais vu le jour, proposent une visite guidée gratuite de la promenade. Une occasion à ne pas rater ! Rendez-vous à 18h30 à Gansevoort Street entrance. La High Line est un endroit de New York vraiment agréable avec plein d'endroits insolites où s'asseoir. Pour les amateurs de photos, on vous conseille de la faire au lever ou au coucher du soleil.

Le hasard faisant parfois bien les choses, nous sommes tombées un midi sur un magnifique petit parc : le Clinton Community Garden (dans la 48th Street entre la 10ème et la 9ème avenue). Attenant à ce minuscule parc, des charmants petits jardins extrêmement bien entretenus. Ils ne sont pas accessibles au public mais on arrive très bien à les apercevoir à travers le grillage (curiosité quand tu nous tiens...).
 

Panoramas à terre et en mer : New York la belle !

On peut accéder à des panoramas de New York de multiples façons. Nous nous limiterons à notre propre expérience :)

1) Statue of Liberty & Ellis Island
La Statue de La Liberté est à New York ce que la Tour Eiffel est à Paris. C'est aussi simple que cela et c'est Fabrication Française ;) On y accède en ferry ce qui permet d'avoir à la fois un panorama de la ville et un beau point de vue de la Statue.
La vue était-elle beautiful de la couronne ? Euh... Comment dire, on n'en sait absolument rien mais on suppose que oui ! Effectivement, pour accéder à la couronne de la Statue de La Liberté, il faut réserver au minimum 6 mois à l'avance les billets sur Internet. Quant à l'accès au socle, c'est-à-dire la partie inférieure du monument, il faudra faire une réservation 1 voire 2 semaines à l'avance.
Là encore, la visite peut se faire avec des audio-guides (gratuits). En début de parcours, nous prenons également l'option de suivre l'intervention d'un Ranger. C'est un bon complément de l'audio-guide, puisque le Ranger s'est étendu un peu plus précisément sur la valeur symbolique de la Statue de La Liberté au regard de la vague d'immigration qui a eue lieu à New York à partir de la fin du XIXème siècle jusqu'au début du XXème. En effet, Liberty Island offre non seulement un point de vue magnifique sur Manahattan mais également sur Ellis Island qui était à cette époque la seule porte d'entrée possible des immigrants arrivant à New York.

2) Prendre de la hauteur avec : Top of The Rock et l'Empire State Building
Les deux sont à faire mais s'il fallait n'en choisir qu'un, la balance aurait probablement penché pour Top of The Rock. Pourquoi ? Parce que :).
Le mieux serait de faire votre propre avis sur la question mais nous allons quand même partager le notre. Une des raisons qui nous pousse à dire cela, c'est probablement qu'au panorama du Top of The Rock s'ajoutait l'Empire State Building. C'est assez tordu comme explication, n'est-ce pas !
Question de subjectivité donc, l'Empire State Building a un peu plus la classe la nuit que son copain Top of The Rock. Et puis, on l'a vu dans tellement de films que de toute façon sa popularité le rend gagnant à tous les coups.
Quoi qu'il en soit, ne ratez pas New York la nuit du haut de l'un de ces 2 immeubles. On ne s'en lasse pas ! Pour info, le billet CityPASS de l'Empire State Building permet le jour même un accès à l'immeuble dans la journée et un accès le soir à partir de 22h00.

3) Prendre le large, direction Staten Island
Découvrir New York de la mer est toujours une très bonne idée surtout par un temps estival et quand vos pieds vous font un mal de chien après 8 jours de marche urbaine. Il faut l'avouer le Ferry de Staten Island ne vous fera pas faire le tour de New York. Il donne cependant un très bon point de vue sur Manhattan et sur la Statue de La Liberté pour la modique somme de $0. Le Ferry est gratuit toute l'année que l'on soit New Yorkais ou simple touriste. Pourquoi s'en priver ?
Et Staten Island ? Mea culpa, on y est seulement allé pour un brunch donc on ne peut pas vraiment vous en dire plus...

4) Brooklyn Bridge, un pont qui a de la classe
Reliant New York à Brooklyn, Brooklyn Bridge est l'un des plus anciens pont suspendu des Etats-Unis. Comptez 30 min pour faire la traversée du pont à pied. L'idéal est de le faire très tôt le matin ou au coucher du soleil le soir. En ce qui nous concerne, on a complètement raté le coche puisqu'on l'a fait vers 11h00, sous la chaleur et en période d'affluence... Photographes à nos heures perdues, ce pont avec ses piliers, ses câbles et ses cadenas (et oui comme sur le Pont des Arts de Paris) est un super terrain de jeu.

5) 4 Juillet, feux d'artifice sur fond de carte postale
Happy Birthday les Etats-Unis !!! Le 4 Juillet, c'est jour de fête nationale pour tous les américains. On sort en famille et entre amis pour aller voir les parades, pique-niquer sur la plage ou dans les parcs, et aussi, assister aux feux d'artifice à la nuit tombée. Sur les conseils de Sab (notre coloc-propriétaire), dès 18h00 nous prenons le métro direction Brooklyn pour trouver une place de choix au bord de l'East River face à Manhattan. A croire que tout le monde a eu la même idée, puisque presque 3h00 avant le lancé du feu d'artifice, les quais de l'East River sont déjà bondés ! On sent que la sécurité a été renforcée pour l'évènement puisque par 2 fois nos sacs à dos seront vérifiés. Finalement, c'est plus flippant que rassurant.
Grâce à nos corps sveltes et notre agilité de Lynx (...), nous avons pu nous faufiler jusqu'à LA place parfaite pour apprécier pleinement ce qui allait être l'un des plus beaux moments de notre vie. Non, j'exagère un peu là :) Mais c'est vrai qu'on n'était pas si mal placé que ça. Bon, il y a toujours des gros lourdeaux qui arrivent à la dernière minute et qui ne se gènent pas pour se mettre devant vous. Hormis ce petit désagrément, on s'est quand même senti ultra privilégié de se retrouver face à ce cadre sublime. Pour nous, le spectacle n'a pas commencé au lancé des premiers feux d'artifice mais bien avant : d'abord avec le coucher de soleil sur fond de paysage urbain et d'horizon marin, puis avec les éclairages progressifs des immeubles de Manhattan. Skyline un soir d'Eté...
 

Melting pot : voyage à travers le monde au coeur de New York

La richesse de New York tient en partie de la diversité des populations qui la cotoient. On retrouve cette ambiance cosmopolite partout dans la ville. Il suffit de marcher dans la rue pour entendre parler un peu toutes les langues du monde : anglais (c'est pas un scoop mais c'est sans l'accent du Deep South), espagnol (c'est pas un scoop non plus), mandarin (c'est déjà moins courant), italien, français, allemand, russe et plein d'autres langues qu'on ne situe pas ! Le meilleur exemple de cette ambiance pluriculturelle, c'est la diversité culinaire accessible à chaque coin de rue. On peut parler aussi de certains quartiers qui regroupent des communautés entières : Little Italy, The Bronx (fortement hispanique), Harlem (communauté noire), et celui qui nous a certainement le plus dépaysé, Chinatown.

En quelques pas seulement, on a fait un bon en Chine ! Les gens, les magasins, les restaurants, les enseignes, les marchands ambulants, la multitude de poissonneries etc. Tout est devenu "Made in China". On n'a pas eu l'occasion d'aller vraiment vadrouiller dans le Queens (pour son quartier chinois) ou à Brooklyn (pour son quartier russe) mais on aurait certainement ressenti le même dépaysement.

On a eu également la chance de visiter Harlem pendant près de 3h00 avec une guide française, Yannic. Elle habite New York depuis presque 25 ans et a vécu quelques années à Harlem. Nul n'est sans savoir que l'Histoire de ce quartier est étroitement lié à celle des Noirs Américains. Au cours de la visite, Yannic nous fait passer par les lieux les plus emblématiques : une statue d'Adam Clayton Powell puis de Harriet Tubman, une fresque de "Malcom X, Mandela, Martin Luther King et Obama", The Apollo Theater, la maison d'Alexander Hamilton et des endroits un peu plus tendance comme le Red Rooster (un restaurant ambiance) et une boutique de Thé. On a également l'opportunité de saluer Franco The Great en plein ouvrage sur une nouvelle peinture urbaine. Franco est une célébrité locale qui peint fresques murales et rideaux de boutique pour embellir Harlem, son quartier d'adoption.
 

Pour conclure...

On a kiffé New York ! Elle nous a épuisés, mais on a aimé y sentir son énergie pendant 9 jours. C'est véritablement une ville exceptionnelle qui n'a pas manqué de nous surpendre, et qui, on est sûr ne manquera pas de vous surpendre si vous envisagez un jour de vous y rendre. Amis voyageurs, salut ;)

Yellow cab
Times Square, panneaux publicitaires
Statue de La Liberté
Skyline - Ferry retour de Staten Island
The Intrepid Sea, Air & Space Museum
Central Park - Conservatory Water
Point de vue - Top of The Rock
Broadway, Chicago
Clinton Community Garden
The Met - Orientation...
Brooklyn Bridge - Cadenas
The Met - Fighting Cows, Franz Marc
American Museum of Natural History
Quartier de Wall Street
Nous - Bord de l'East River côté Brooklyn
Skyline - Bord de l'East River côté Brooklyn
High Line
Chinatown - anonyme faisant ses courses

Commentaires

Pas de problème, je suis conquise. Il ne me manque plus que les billets d'avion et du temps.
Incroyable ville en effet. Votre blog est excellent, informations et détails très intéressants et qui donnent envie, il ne reste plus qu'à suivre nos guides.

Bien content que cet article vous donne envie. Une bonne idée de destination pour vos vacances de l'année prochaine !

Eh pourquoi pas, l'année prochaine, vous serez toujours aux USA pendant nos vacances ? Ou bien une autre année en votre compagnie, nous ferons des économies sur la prestation des guides...

Cela dépend quand sont vos vacances ! Mais nous nous ferons un plaisir d'être vos "guides"

  • “The Oh la la blog” est une production kiwimarin.com
  • Textes & photos par Sophie & Jean-Baptiste